À propos de nous

Autrefois, les jardiniers de Bourges formaient simplement une confrérie placée sous le patronage de Saint Fiacre, patron des jardiniers (les dernières fêtes de St Fiacre datent des années 1968-1970)

À partir du 19ème siècle, le bassin de l'Yèvre est aménagé et entretenu par différentes associations syndicales de propriétaires dont les statuts règlent la répartition des dépenses.

Depuis le 21/04/1977, l'Association des Usagers des Marais de l'Yèvre à Bourges est déclarée en préfecture. Le 22/05/1977, il est décidé d'étendre l'action de l'association aux Marais des Prébendes et de Charlet, réunissant ainsi l'ensemble des Marais Saint Privé.

Enfin, la dénomination de l'association est devenue A.U.M.Y.V.B (Association des Usagers des Marais de l'Yèvre et de la Voiselle à Bourges) et rassemble l'ensemble des usagers maraîchers et/ou simplement "amoureux" des Marais. Puis en 2004, il devient nécessaire de trouver un sous- titre plus facile à décliner pour identifier l'association : « Patrimoine Marais » (avec son logo vert).

De 1928 à 1971 (déclaration préfectorale de notre association) et depuis lors, l'association fédère l'ensemble des initiatives collectives prises pour la défense des intérêts généraux des Marais de Bourges. Celle-ci maintient une politique visant à la création d'une structure fédératrice (de type syndicale) permettant une gestion globale et concertée du site des Marais (classés depuis 2003).

50 ANS D'ACTION DEPUIS 1971

Le 21 mars 1971 était convoquée au Caraqui, une réunion pour l'élaboration des statuts et la constitution d'un bureau provisoire d'une association intitulée Groupement de Défense des Marais du Haut et Environs devenue la même année Association des Usagers des Marais de l'Yèvre et de la Voiselle à Bourges (AUMYV8) délimitée par La Chaussée de Chappe, la route de La Charité, l'avenue Marx-Dormoy, rive droite de la Voiselle et les abords limitrophes. L'assemblée générale du 22 mai 1977 a décidé d'étendre l'action de l'association aux marais des Prébendes et des Communes.
Enfin, pour des raisons pratiques et sans limites de territoire, l'association est dénommée Patrimoine Marais (PM) en 2004 avec le logo que vous connaissez aujourd’hui. Il faut rendre hommage au fondateur de l'association Marcellin Ferrand, 98 ans, qui en fut le secrétaire actif de 1971 à 1983 et qui est aujourd’hui notre président d'honneur. Ce qui permet de démontrer que les marais « conservent » !
C'est le début d'une histoire sans fin qui se poursuit auJourd'hui dans les Marais et avec les maraîchers. Des années de combats, d'avancées, de réflexions, de doutes et de satisfactions. Rien de tout cela n'aurait été possible sans le charisme des différents responsables et animateurs qui se sont succédé pour que nos Marais soient préservés et animés. Citons quelques noms parmi les plus emblématiques, André Bernard, Marcellin Ferrand, Charles Deniau, le colonel Canon, Lucette Eberhart, Robert Beaune, André Boitier, Yves Cheron, Claude Csorgei, au risque d'en oublier... Notre association ne peux pas faire avancer la cause des Marais sans l'écoute attentive et bienveillante des différentes municipalités qui se sont succédé depuis Raymond Boisdé jusqu'à aujourd'hui ! Sans parler des ministres sollicités et concernés par les Marais de Bourges, André Jarrot, Ségolène Royal, Roselyne Bachelot, Serge Lepeltier.
Parmi nos satisfactions, un certain nombre de travaux et d'aménagements qu'il serait trop long d'énumérer ici et dont visiteurs et maraichers profitent au quotidien. Des avancées pédagogiques en terme d'entretien des parcelles et de réglementation et bien entendu le classement patrimonial du site obtenu le 24 juillet 2003 mettant à l'abri des bétonneurs et promoteurs nos 135 hectares de marais ! Satisfaction également de vous retrouver nombreux chaque année depuis vente-neuf ans à l'occasion de notre Fête des Marais de Bourges
Des combats toujours actuels tel que l'entretien des chemins. l'éradication des plantes invasives et des friches, le curage des coulants, le problème complexe de l'hydraulique et des niveaux d'eau. La question récurrente de l'avenir du site à travers la création d'un organisme fédérateur pérenne de type syndical. Vous le voyez notre mission n'est pas terminée et un certain nombre de nos objectifs restent à atteindre.

Nous comptons sur vous pour nous aider à poursuivre l'ensemble de nos actions pour les années qui viennent !

Patrimoine Marais c'est...

CARRÉ pictos-12.png

l'association originelle

Présente dans les Marais, interface entre les maraîchers et les pouvoirs publics.

CARRÉ pictos-16.png

une équipe

Entièrement composée

de bénévoles maraîchers ou non.

CARRÉ pictos-15.png

une bourse aux parcelles

Mise en relation pour la vente, l'achat et la location de parcelles.

CARRÉ pictos-13.png

DES PERMANENCES

À votre service, des aides et conseils avec des interlocuteurs compétents.

Tous les troisièmes mercredi du mois à partir de 18 heures au 1er étage du Moulin de la Voiselle

CARRÉ pictos-14.png

Des barques

Avec des prêts de barques mais aussi un atelier permettant l'entretien

de celles-ci.

CARRÉ pictos-17.png

des actions

Pédagogiques ou d'entretien sur les 135 hectares du site des Marais.

CARRÉ pictos-19.png

des animations

Dont l'organisation de

la traditionnelle Fête

des Marais de Bourges depuis 1982.

CARRÉ pictos-18.png

Un soutien

Par l'accompagnateur

et le tutorat pour des recherches étudiantes.

CARRÉ pictos-20.png

des informations

De manières régulière

sur la vie des Marais.

CARRÉ pictos-21.png

Une présence

Au delà des Marais, l'Association est présente via un site internet, les réseaux sociaux, une newsletter, et bien plus encore...

Des Marais Classés...

« (...) les marais maraîchers n’existent plus qu’en deux exemplaires, à Amiens et à Bourges. Seuls marais maraîchers encore existants sur notre territoire, leur évolution a fait qu’ils ne se trouvent plus à la périphérie de la ville mais désormais au centre de la ville, entourés par elle sur les trois quarts de leur périmètre. Curieux paradoxe de l’histoire : ils rejoignent ainsi les marais maraîchers du centre du Paris moyenâgeux, dont il ne reste plus que le nom, donné à l’un de ses quartiers. » 1

Car dans les fonds de vallée humides qui entourent la ville, « la dynamique urbaine a fait disparaître de nombreux marais (...) pour l’assainissement, pour le plaisir (plan d’eau et piscine), pour les espaces verts. Les gran ds marais de l’Yèvre et de la Voiselle sont ainsi dans la position singulière d’être les derniers ». 2
Ainsi, le titre de site trouve une justification particulière pour les marais de Bourges puisqu’ « il n’existe pas à ce jour de site classé de ce type.» 3
« Déjà bien protégé en terme d’espace sensible par les Plans d’Occupation des Sols de la Ville de Bourges, une protection complémentaire au titre de la loi de 1930 sur les sites, confirmerait la valeur paysagère de ces marais pour eux-mêmes mais aussi pour la ville dont ils sont une composante non négligeable. » 4

 

 

A l'automne 2003, Madame Roselyne Bachelot, Ministre de l'Environnement est venue visiter les Marais en barque pour officialiser le Classement en compagnie de Serge Lepeltier, maire de Bourges. C'est l'aboutissement d'une longue démarche initiée en avril 1994 par un collectif d'associations réunissant : Nature 18, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), l'ANPVA (Association Nature et Patrimoine du Val de l'Aire), et Patrimoine Marais.

Les Marais de l'Yèvre et de la Voiselle ont été officiellement classés par décret du 24/07/2003 par le Ministère de l'Environnement, comme Patrimoine Environnemental Remarquable selon la loi du 2/05/1930. Ce classement est déterminant pour l'avenir des Marais.

1 Préfecture de la Région Centre - Direction Régionale de l’Environnement du Centre – A. MAZAS et A. FLEURY, Les marais de l’Yèvre et de la Voiselle à Bourges (Cher), Délimitation d’un périmètre de classement, p 72.
2 Id (1), p 78.
3 In Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement, Projet de classement des Marais de l’Yèvre et de la Voiselle à Bourges, Rapport de présentation, 2000, p 26.
4 In CDSPP, Marais de Bourges, Rapport de l’Architecte des Bâtiments de France, 19 mai 1994, p 1.

...Et une charte des usagers des Marais

Conséquence du classement, une Charte des usagers s'est rédigée sous la présidence de l'architecte des bâtiments de France (gestionnaire du site classé). Notre association a été moteur dans la rédaction de ce document majeur signé en 2010.

Approuvée par le Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement le 09 février 2011.

La charte a été rédigée par un groupe de travail, réunissant l'Association pour la Sauvegarde des Marais classés de Bourges – héritière du groupement d'étude "Association pour l'étude générale des marais de Bourges classés et inscrits" – et les services de l’État.

 

La charte s'applique à chaque usager des marais de Bourges, défini comme suit :
Toute personne parcourant le site classé des Marais de Bourges (propriétaire, locataire, visiteur) devient son usager et s'engage à respecter les règles générales, définies dans celle-ci.


 

Vous souhaitez devenir adhérent ?

Vous êtes maraichers ou sympathisant ou encore amoureux du site classé. Aidez-nous dans nos actions de sauvegarde des Marais et au service des maraîchers depuis plus de 50 ans !

Cotisation : 10€ (décision du comité d’administration du 12 octobre 2020).